Guide d’achat : Comment choisir son encens ?

Sentir une odeur agréable dans la maison crée une ambiance de détente et assure la tranquillité de l’esprit. Au lieu de faire circuler une fumée toxique comme la cigarette ou la chicha, privilégiez l’encens. Vous pouvez en trouver plusieurs types et marques sur le marché. Il suffit d’acheter la composition qui vous convient.

Quelques astuces pour aider chacun à choisir son encens.

Choisir son encens selon leurs variétés

Généralement, vous retrouverez trois types d’encens sur le marché européen : les résines en forme de bâtonnets, les encens en cône et les encens en spirale. La première variété suscite l’intérêt de plusieurs utilisateurs, parce que son rangement est facile. Vous pouvez mettre une multitude dans le tiroir de votre chambre ou dans la salle réservée au rite religieux. Pour faire bruler les bâtonnets d’encens, vous devriez disposer d’un support afin de l’immobiliser. Ces derniers sont fabriqués à base de bambou et sont munis d’un solvant spécial pour produire la fumée. Pour l’encens en cône, l’effet recherché est le même que la résine en bâtonnet, c’est juste la forme qui les distingue. Quant au support, un plat en métal ou en céramique fera l’affaire. Toutefois, celui qui souhaite sentir l’odeur d’une fumée agréable toute la journée, il peut choisir son encens en forme de spirale. Si vous envisagez à faire une longue méditation, il sera parfait.

Choisir son encens selon ses compositions

Les constituants d’un encens sont dotés de plantes médicinales et de bois naturels. La première matière concerne le bois des dieux ou d’Agar. Il s’agit d’un bois précieux qui a été exploité pour soigner les Japonais et les Chinois dans les temps anciens. Son odeur agit à la fois sur le côté moral et psychologique. Ce genre de parfum est souvent adapté pour la pratique de la méditation. Il y a aussi le bois de santal qui est adapté à la doctrine religieuse fondée en Inde. Les bouddhistes l’emploient lors d’une séance d’offrande. En le brulant, les insectes fuient la pièce. La sauge blanche fait également partie des composants de l’encens. L’odeur provoquée par celle-ci élimine les bactéries et enlève les impuretés. À la dernière liste, le religieux peut autant choisir son encens à base de clou de girofle. Il contribue à la stimulation de votre système nerveux et fait disparaître les mauvais esprits. Selon les pratiquants, ce composant crée la richesse au sein d’une famille.

D’autres critères supplémentaires pour choisir son encens

Depuis que l’encens est devenu un produit très demandé sur le marché, les profiteurs ont mis en vente des articles contrefaits qui n’ont pas d’effets médicinaux et ne garantissent pas l’apaisement. Pour cela, il faut être vigilant lorsque vous allez acheter un encens. Pour éviter les arnaques, méfiez-vous des produits à bas prix. Ceux-ci peuvent provoquer des effets néfastes pour la santé, parce que la fumée émise est toxique. Pour une meilleure décontraction, favorisez les encens bio. Ils ne possèdent ni d’additifs ni de produits chimiques. En outre, lisez les avis des clients sur les sites de ventes pour distinguer les bonnes marques des arnaques. À part cela, vous pouvez voir les effets vécus par les personnes ayant utilisé les différents parfums.

Carillons et mobiles : leurs pouvoirs équilibrants et apaisants sur les habitants d’une maison
Assainissantes, dépolluantes, vitalisantes, relaxantes : quelles plantes pour mon intérieur ?